Typhoon. La commande du Qatar redonne un peu d’oxygène à Eurofighter

Les faits. Le ministre d’Etat à la Défense qatari Khaled ben Mohamed al-Attiya et son homologue britannique Michael Fallon ont signé à Doha une « déclaration
d’intention »
en vue de l’achat de 24 Typhoon. C’est le deuxième grand contrat conclu par Doha depuis le début de la crise diplomatique qui l’oppose à ses voisins. En juin, le Qatar avait signé avec les Etats-Unis une lettre d’intention d’un montant de $12 milliards pour l’achat de 36 avions de combat F-15. Le Qatar avait également donné son accord en 2016 pour l’achat à la France de 24 avions de combat Rafale (6,3 milliards d’euros).

A ces contrats s’ajouteront les contrats liés à l’armement des avions ; ce qui se présente comme une bonne affaire en perspective pour le missilier européen MBDA. Enfin, se pose la question des pilotes (recrutement et formation), une denrée assez rare dans la plupart des pays du Golfe mais aussi en Europe. L’armée de l’Air qatarie va devoir revoir ses procédures de recrutement si elle ne veut pas voir ses avions rester sous cocons dans des hangars. En à peine 14 mois, le Qatar s’est porté acquéreur de 94 avions de combat auprès de trois fournisseurs différents. On ne pourra pas reprocher au petit émirat de ne pas savoir diversifier ses sources d’approvisionnement !

La commande qatarie pour le Typhoon est sans conteste une bonne nouvelle pour les industriels du consortium Eurofighter puisqu’à fin juillet 2017 il ne restait plus que 87 Typhoon à livrer.

Royaume-Uni: 17 avions (sous fabrication BAE Systems à Warton) dont 4 au second semestre 2017, 7 en 2018 et 6 derniers en 2019.

Sultanat d’Oman : 10 avions (BAE Systems) : 6 au second semestre 2017 et 4 derniers en 2018.

Italie : 8 avions (sous fabrication Leonardo) : 2 au second semestre 2017, 5 en 2018 et 1 dernier en 2019.

Koweït : 28 avions (Leonardo) : 2 fin 2019, 9 en 2020, 9 en 2021 et 8 derniers en 2022.

Allemagne: 16 avions (Airbus Defence and Space, Manching) : 7 au second semestre 2017 et 9 derniers en 2018.

Espagne : 8 avions (Defence and Space, Getafe) : 3 au second semestre 2017 et 5 derniers en 2018.

L’activité « Eurofighter » chez BAE Systems à Warton est donc la plus importante avec un Backlog de 27 avions (Royaume-Uni : 17 ; Sultanat d’Oman : 10) auxquels s’ajoutent désormais les 24 appareils commandés par le Qatar. Michael Fallon a d’une certaine façon sauvegardé le site de Warton jusqu’en 2021-2022.

Publicités
Cet article a été publié dans Aviation Civile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s