France. Les risques dans le monde expliqués par le CEMA François Lecointre

« Le nouveau désordre du monde ». S’exprimant auprès d’un panel de militaires, de parlementaires et d’industriels dans le cadre des Universités de la défense à Toulon début septembre, le Chef d’Etat-major des armées François Lecointre a fait le point sur les différentes menaces auxquelles la France, mais aussi ses partenaires européens, doivent et devront faire face à l’avenir.

Premier point. Le CEMA a notamment insisté sur la multiplication des foyers de tension, « pas si loin de nos côtes (Libye) »; la «résurgence de la violence comme mode de règlement des conflits, alors que nous avions pensé que l’Occident avait délégitimé le recours à la violence ».

Second point. D’autre part, le général François Lecointre estime qu’il existe «un trou noir dans le monde », dans le rééquilibrage des relations internationales c’est le continent africain. Cette situation est causée par de multiples facteurs : forte croissance démographique, absence de stabilité, flux migratoires, difficultés de croissance, pas d’accès à la prospérité économique. «L’Afrique ne parvient s’extraire de la pauvreté d’où une pression sur nos sociétés et sur l’Europe vieillissante», a-t-il résumé.

Troisième point. «Le défi que représente, non pas l’islamisme radical, mais la réaction de la frange la plus extrême de l’islam face aux transformations sociales et économiques, une menace qui risque de durer encore longtemps – notamment en Afrique ». « La France et l’Europe ont aujourd’hui la nécessité d’y répondre (à ces menaces)». La trajectoire budgétaire devrait refléter cette prise en conscience. Le CEMA a appelé de ses vœux un « élan nouveau, au-delà de l’ajustement du modèle » qui s’avère nécessaire «car, aujourd’hui, les engagements sont 30% au-delà du contrat opérationnel ». «La France est la 2e armée du monde libre après les Etats-Unis, elle a un rôle à jouer dans la résolution des crises dans le monde, quel que soit l’endroit où elles se passent (…)La France a un outil magnifique (ses armées), il faut le préserver, le renforcer et le conforter», a-t-il conclu.

Publicités
Cet article a été publié dans Aviation Civile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s