Pourquoi Thales se renforce dans la cyber-sécurité

Avec l’acquisition de Vormetric, un des premiers fournisseurs de solutions de protection des données stockées dans une infrastructure physique, virtuelle ou dans le cloud, Thales renforce ses activités dans le domaine très en vogue de la cyber-sécurité. La transaction s’élève à $400 millions et devrait être finalisée début 2016. Vormetric, dont le siège social est à San Jose, en Californie, est le leader des solutions de sécurisation des données stockées dans les environnements physiques, du big data et du cloud. Employant 200 personnes, Vormetric accompagne plus de 1.500 clients, notamment 17 des 30 plus grandes entreprises américaines, dans la protection de leurs données sensibles à la fois contre les menaces internes et externes. Cette acquisition confirme, si cela était nécessaire, l’intérêt de Thales pour les marchés de la cyber-sécurité alors que les menaces dans ce domaine ne cessent de croître. On rappelle chez Thames que la cyber-sécurité est présente dans la plupart de ses métiers : ferroviaire, avionique du cockpit, Internet dans les cabines d’avions commerciaux, systèmes de contrôle du trafic aérien, systèmes de sécurité dans les villes.

Publicités

A propos aerodefensenews

Bruno Lancesseur est rédacteur en chef la lettre bi-mensuelle AeroDefenseNews. Pour recevoir gratuitement un numéro, envoyez votre adresse mail à aerodefensenews@gmail.com
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s