Un dérivé du missile Meteor pour les F-35 japonais

Un accord d’état à état vient d’être signé entre le Japon et la Grande-Bretagne visant à développer un missile air-air dérivé du missile européen Meteor (MBDA) et destiné à équiper les F-35 des Forces aériennes japonaises d’autodéfense. La coopération, annoncée par le ministère japonais de la Défense et relayée par IHS Jane’s, porterait sur le propulseur du Meteor fabriqué par Bayern Chemie (MBDA) alors que l’autodirecteur serait lui réalisé probablement sous la responsabilité du groupe industriel japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI).

Cet accord entre Tokyo et Londres s’inscrit dans le cadre de la volonté du Premier ministre japonais Shinzo Abe de permettre aux fournisseurs locaux de se lancer sur le marché mondial de l’armement par le biais de rapprochements internationaux. Pour MBDA, c’est l’occasion de monter à bord du F-35 et de diversifier un peu plus ses clients dans l’aéronautique militaire. Les quatre premiers appareils sont produits à Fort Worth (Texas), et les 38 suivants chez MHI à Nagoya. Mitsubishi Electric, pour sa part, est le premier fournisseur de missiles air-air des Forces aériennes japonaises d’autodéfense, dont un modèle de moyenne portée, le AAM-4, utilisé sur ses avions de combats F-15 et F-2. Tokyo a jusqu’à présent commandé 42 F-35, prévus pour entrer en service en 2017. Ils remplaceront notamment la flotte de 80 F-4 en service dans l’armée japonaise.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s