Arianespace : bilan record en 2015

Mieux que prévu. En septembre dernier, lors de la conférence spatiale d’Euroconsult, Stéphane Israël, PDG d’Arianespace, expliquait que son carnet de commandes s’élevait à 5 milliards d’euros avec 35 satellites à lancer, soit 21 Ariane 5, 21 Soyouz et 10 Vega et que, sauf surprise, sur le plan commercial l’année 2015 était quasiment terminée avec des prises de commandes s’élevant à 2 milliards d’euros (10 contrats de  lancement pour Ariane 5, 3 pour Vega et 21 pour Soyouz grâce au contrat «historique» signé avec OneWeb). Les équipes commerciales d’Arianespace l’ont fait mentir : elles ont rentré deux contrats avec l’opérateur indien Isro (GSAT-17 et 18), et, plus récemment, un contrat avec Intelsat et Azercosmos pour Azerspace-2/Intelsat-38. Enfin, O3b Networks a choisi Arianespace pour un 4ème lancement avec Soyuz prévu début 2018. Ce contrat comprend également une option ferme pour un 5ème lancement Soyuz à l’horizon 2018. Avec le lancement Soyouz du 17 décembre, Arianespace aura réalisé en 2015 douze tirs (6 Ariane 5, 3 Vega et 3 Soyouz).

Une année record commercialement et opérationnellement. Un record dans l’histoire de la société qui bénéficie notamment de la défiance des clients vis-à-vis du lanceur russe Proton malgré des prix de lancement très attractifs. Dans le détail, pour l’exercice 2015, Arianespace a enregistré 11 contrats pour des satellites GTO (deux pour l’Agence spatiale coréenne, deux pour SES, deux pour Eumetsat, un pour Arabsat, un EDRS-C/Hylas-3, deux GSAT-17 et 18, un pour Azercosmos/Intelsat).

Enfin, l’Agence spatiale européenne et Arianespace ont annoncé la signature du contrat de lancement du télescope spatial James Webb (JWST), qui sera mis en orbite par Ariane 5 ECA en octobre 2018. Le télescope JWST est un projet conjoint de la NASA, de l’ESA et de l’Agence spatiale canadienne. Outre le lancement du télescope par Ariane 5, la contribution de l’Europe à ce projet comprend également le développement de deux des quatre instruments scientifiques de pointe optimisés pour l’observation de l’Univers dans l’infrarouge, ainsi que le soutien des opérations scientifiques.

Aux 21 lancements Oneweb s’ajoutent deux lancements O3B et pour Vega deux FalconEye et un PeruSat-1/Skybox-Google.

 

 

 

 

Publicités

A propos aerodefensenews

Bruno Lancesseur est rédacteur en chef la lettre bi-mensuelle AeroDefenseNews. Pour recevoir gratuitement un numéro, envoyez votre adresse mail à aerodefensenews@gmail.com
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s