La reprise de l’aviation d’affaire profite à Dassault Aviation

Le marché de l’aviation d’affaires s’est amélioré tout au long de l’année 2020 et cela se voit dans les commandes des avions de la famille Falcon au premier semestre 2021, avec 25 commandes, à un prix moyen de 57 millions d’euros. La banque d’affaires suisse UBS reste confiante sur la bonne tenue du marché des avions d’affaires et s’attend à ce que « cette dynamique se poursuive avec la période estivale et les restrictions de voyage prolongées». En période de pandémie Covid-19, bon nombre de voyageurs d’affairesont recours à l’aviation d’affaires où les règles sont moins strictes que dans l’aviation commerciale. UBS s’attend à ce que le Falcon 6X soit présenté au salon aéronautique NBAA en octobre aux Etats-Unis, ce qui pourrait déclencher des commandes. Dassault Aviation pourrait livrer 34 Falcon cette année (32 en 2020 et jusqu’à 43 en 2022).

Selon UBS, «la demande sur le marché américain des jets d’affaires reste forte, grâce à la reprise des voyages intérieurs (…) avec des cycles en hausse de 24 % par rapport à l’année précédente, tandis que l’activité internationale a légèrement reculé, à -11 % en glissement annuel ». La demande des clients d’avions d’affaires s’est améliorée pour toutes les tailles de cabine, mais ce sont les jets très haut de gamme qui ont connu la plus forte amélioration en juin (+7%). Un créneau sur lequel Gulfstream et Bombardier sont solidement installés mais où Dassault Aviation compte bien aller les challenger avec son futur Falcon 10X prévu pour 2025. Avec le Falcon 10X, Dassault s’attaque au segment des grands jets d’affaires dominé par le Gulfstream G700 et le Bombardier Global 7500.

En Europe, le marché de l’aviation d’affaires a également continué à s’améliorer, bien qu’à un rythme plus lent qu’aux États-Unis. Les premières données disponibles pour juillet suggèrent que la tendance à la hausse des cycles se poursuit et que l’on pourrait assister à un niveau d’activité record pour l’aviation d’affaires. Dassault confirme d’ailleurs qu’au 1er semestre 2021 le marché des jets d’affaires d’occasion reste très actif et qu’il y a une amélioration notable du marché, notamment aux Etats-Unis.

A propos aerodefensenews

Bruno Lancesseur est rédacteur en chef la lettre bi-mensuelle AeroDefenseNews. Pour nous contacter envoyez votre adresse mail à aerodefensenews@gmail.com
Cet article a été publié dans Aviation Civile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.